L'inscription est close pour cet événement.
L'Académie d'Ostéopathie de France fête ses 20 ans le samedi 25 mars 2017 au novotel de Paris Charenton

L'Académie d'Ostéopathie

fête ses 20 ans !

Joignez-vous à nous le Samedi 25 Mars 2017 pour fêter ça !

L'Assemblée Générale aura lieu le matin, et sera suivie d'une après-midi de conférences et de surprises autour d'un buffet.

Nos deux intervenants :

Michèle Tarento  MD, Ostéopathe, Maître de conférences en Histologie Embryologie, ORL, Phoniatre, Danseuse, Diplômée de Bioénergie, Conceptrice de l’Ostéo Eveil®, Certifiée en Biotenségrité, participe activement depuis 2011 au Biotensegrity Interested Group (B.I.G.) autour de Steve Levin son concepteur, auteur du livre Construire son corps avec l'ostéo éveil et la biotenségrité paru aux éditions Sully en 2016. (http://www.osteo-eveil.fr)

Elle nous présentera une conférence sur le thème suivant :

                                   « La tenségrité, la biotenségrité et l’ostéopathie »

 La tenségrité est un mode innovant de construction architecturale dont les principes ont été posés au siècle dernier et à partir desquels ont vu le jour des édifices auto-stables, constitués de barres et de câbles, où se déploient de forces synergiques opposées.

Pour Steve Levin, chirurgien orthopédiste, progéniteur du concept macroscopique de biotenségrité, les ligaments, les muscles et les aponévroses (fascias « mous ») sont les équivalents des câbles tandis que les os (« fascias amidonnés ») sont les équivalents des barres des structures en tenségrité. Donald Ingber, chercheur en biologie a proposé en parallèle une modélisation originale de la cellule d’un ordre similaire.

Le concept de biotenségrité est susceptible d’enrichir nos pratiques en intégrant la dysfonction ostéopathique dans une globalité constituée d’espaces volumiques doués d’adaptabilité élastique où le confort dans la structure se déploie dans l’omnidirectionnalité. Il nous offre de nouveaux champs conceptuels, dont une modélisation dynamique du vivant que l’on retrouve à toutes les échelles et en adéquation avec les fondements et pratiques ostéopathiques.

 

 Laurent Denizeau  Anthropologue, enseignant-chercheur au Centre Interdisciplinaire d’Ethique de l’Université Catholique de Lyon. Ses travaux portent sur le corps, l’expérience de la douleur, l’épreuve de la maladie. Il a publié récemment avec Jean-Marie Gueullette Guérir. Une quête contemporaine (Editions du Cerf, 2015)

Il nous présentera une conférence sur le thème suivant :

                                    « Le corps comme matière symbolique »

Le corps se donne à voir dans une certaine évidence anatomique et physiologique. Ainsi, le corps s’appréhende en premier lieu dans sa réalité objective. Ce corps, considéré in abstracto, est supposé universel. Mais ce corps n’existe pas. Le corps comme élément isolable de l’homme n’est possible que dans une conception de l’homme comme assemblage d’un corps et d’un esprit. Or cette conception de l’homme n’est pas universelle. Loin d’avoir un corps, nous sommes corporellement au monde.

Ainsi, le corps est à la fois du biologique et du symbolique, dans le même temps – et non pas ce lieu neutre sur lequel l’esprit projette du sens – comme une sorte de matière symbolique.

 

A cette occasion, un nouvel ApoStill sortira.

Venez nombreux le découvrir en avant-première lors de cette journée.          

 

Inscrivez vous sans plus tarder auprès de notre trésorier : jplouit@orange.fr

Quand
mars 25th, 2017 from 09:30 to 00:00
Lieu
Novotel Paris Sud Porte de Charenton
3-5 Place des Marseillais
Charenton Le Pont94
France
Tarif
non adhérent à l'AO 35.00 €
étudiants en ostéopathie 18.00 €
adhérents à jour de cotisation 0.00 €
invités 0.00 €